Kankan/opération de récupération des domaines de l’Etat: le Ministre Mory Condé met les points sur les « i ».

À Kankan ,le Ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation séjournait dans la ville ce samedi 21 mai 2022. Devant les autorités administratives de la région,le patron du MATD s’est exprimé sur plusieurs sujets dont la récupération des domaines bâtis et non bâtis de Etat. Faces aux différentes interpretations que font des citoyens sur ce processus,le Ministre Mory Condé a tenu à lever un certain nombre d’equivoques. Concernant les casses dont font allusion plusieurs personnes en province,le Ministre s’est exprimé en ces termes : « je met aux défis quiconque par rapport aux casses. Depuis que nous avons commencé la campagne de récupération des biens de l’État aucun bâtiment n’a été cassé dans une préfecture de l’intérieur du pays. Les casses qui ont été réalisées , c’est les casses visant à libérer les emprises des routes. Lorsque vous prenez une route nationale c’est dit que c’est 25 mettres de chaque côté donc 50 m. Les citoyens qui ont realisé des baraques,kiosques ou leurs clôtures sur ces emprises savent pertinemment qu’ils ont réalisé sur la route car les plans de masse qu’ils disposent ou les titres fonciers ,la distance entre leurs concessions et la routes est mentionnée sur leurs documents. Donc il n’y a pas d’amalgame,ces citoyens là le savent » s’est il exprimé avant d’ajouter que la campagne de récupération des biens suspendue à cause de la saison hivernale se poursuivra dans le cadre de la collecte des informations.
« Nous avons appelé tous les gouverneurs à Kindia où nous avons partagé avec eux un guide d’usage à l’intention des acteurs impliqués dans la récupération des biens. Le processus vise d’abord à sensibiliser les citoyens. Après la sensibilisation, procéder à l’identification de tous les domaines bâtis et non bâtis succeptibles d’appartenir à l’État. Une fois identifiés,les personnes concernées sont invitées à venir avec les documents qui fondent leur propriété ou qui fondent les Contrats de baux entre eux et l’État ou les documents de location entre eux et l’État présenter ces documents au niveau de l’équipe de récupération des biens auprès de laquelle nous avons des juristes désignés par les tribunaux du ressort et des conseillers juridiques venus de l’agence judiciaire de l’État. Les documents une fois analysés,les personnes qui disposent des documents qui ne souffrent d’aucune illégalité,illegitimité se verront restituer leurs documents et la même équipe qui a été faire le marquage ira enlever les croix. Les personnes qui ont bâti sur les domaines de l’État quelque soit la Personne ,ces domaines seront récupérés et immatriculés dans le livre foncier de Etat mais il n’y aura pas de casse » a t’il espliqué.
Mohamed slem Camara

Quitter la version mobile