Élevage de lapins et aulacodes : le bureau régional de Kankan installé.

Alors que plus de 100 000 tonnes de viande de lapin sont commercialisées chaque année à travers le monde, le secteur de l’élevage des lapins et aulacodes reste méconnu en République de Guinée. C’est dans le but de vulgariser ledit secteur qu’une structure dénommée UNION NATIONALE DES ÉLEVEURS DE LAPINS ET D’AULACODES a été créée. Après une assemblée générale a Conakry au mois de juin dernier,cette union a décidé de décentraliser ses filiales pour un meilleur développement de la filière.
Ce samedi 15 janvier 2021 au quartier Sinkefara 1 dans la commune urbaine de Kankan, la cellule de la Haute Guinée a procédé à mise en place des bureaux préfectoraux afin de vulgariser cet élevage très important et lucratif dans notre pays. M.Diaty Condé Président national de l’organisation a mis l’occasion à profit pour revenir sur le contexte de la création de cette structure :  » En juin 2021, certains guinéens et moi avions eu l’initiative de mettre en place un bureau national des éleveurs de lapin et d’aulacode de Guinée puisque cette filière n’est pas développée en Guinée parce qu’elle est méconnue de nos compatriotes. Le bureau a demandé dans ses attributions la mise en place immédiate des structures décentralisées donc les bureaux régionaux au niveau de toutes les régions naturelles de la Guinée, donc c’est dans ce cadre que nous sommes venus aujourd’hui à Kankan pour mettre en place le bureau régional des éleveurs de lapin et d’agouti de la Haute Guinée » s’est il exprimé.

Élu Président du bureau régional de l’Union nationale des éleveurs de lapin et d’aulacode (UNELAG), Mamoudou Kaba représentant de la ferme Daye Kaba et fils se réjoui et promets de s’investir pour le progrès de la filière :
« Je remercie la population de Kankan de m’avoir choisi comme président des éleveurs de lapin et d’aulacode de la Haute Guinée. Dans ce secteur, je promet d’aider la jeunesse parce qu’aujourd’hui la jeunesse ne fait que mourir sur la route de l’Europe à la recherche d’une vie meilleure, montrer à cette jeunesse qu’on peut tout trouver en Guinée dans l’élevage des lapins et aulacodes. Ce que je compte faire d’ici 6 mois c’est de vulgariser le secteur en cherchant à apporter des races améliorées aux éleveurs afin de multiplier le secteur et faciliter la consommation et la production aux éleveurs » a t’il déclaré.
Il est à préciser que ce bureau est composé de plusieurs postes. Il aura pour objectif : faire de la cuniculture un vecteur de développement de lutte contre le chômage, le sous emploi et la malnutrition mais aussi une source d’entrée importante de devises pour la Guinée.
Ahmed sekou Nabé

Quitter la version mobile